S’informer en ligne sur le coût du divorce à l’amiable

divorce à l'amiable

Nombreuses sont les raisons qui peuvent pousser un couple à vouloir tirer un trait sur leur mariage. Qu’il s’agisse d’un divorce pour faute ou à l’amiable (consentement mutuel), la procédure reste plus ou moins longue. Dans les deux cas, vous aurez inéluctablement besoin d’un avocat et éventuellement d’un notaire pour résoudre l’affaire. Le recours à ces professionnels a un cout qu’il convient de connaître en amont. La toile sera bien entendu votre meilleure alliée pour s’informer des différents tarifs d’un divorce à l’amiable.

Le cout du divorce en fonction des honoraires des avocats

Par sa rapidité qui ne prend qu’entre un et trois mois, le divorce à l’amiable est le plus souvent la procédure adoptée par les couples voulant rompre leurs mariages. Dans ce genre de divorce, les époux s’entendent sur les diverses conséquences de leur séparation, notamment en ce qui concerne le partage des biens, la garde des enfants ou encore la pension alimentaire. En tout point de vue, cette procédure a le mérite d’être moins chère qu’un divorce contentieux, nécessitant plus d’une année pour le conclure. Dans un divorce à l’amiable, les conjoints doivent respectivement être représentés par un avocat chacun. Ces représentants légaux ont ici pour rôle de conseiller les protagonistes quant au devenir de leur patrimoine immobilier et de rappeler au couple les effets de leur divorce. Ils sont en outre les garants du respect des procédures par les deux parties. D’un avocat à l’autre, les prix pratiqués peuvent différer. Pour une même prestation, on peut trouver un expert proposant un cout divorce raisonnable ou exorbitant. Notez que le cout d’intervention de ce professionnel est fortement influencé par sa réputation. Pour ainsi trouver une bonne affaire, il est conseillé de surfer sur le net. Dorénavant, la majorité des cabinets d’avocats ont une présence sur la toile et vous donneront une idée sur combien coute un divorce.

Se tourner vers des avocats proposant une offre groupée

Puisque les époux sont tenus d’avoir chacun un avocat, ils pourront mettre conjointement de l’argent de côté en optant pour des avocats proposant une offre groupée. Nombre de ces professionnels peuvent les mettre en relation avec un de leurs confrères. Puisqu’il s’agit d’une offre groupée, l’avocat et son homologue peuvent leur octroyer un rabais. En plus de permettre de faire quelques économies, cette solution donnera au couple l’occasion de conclure leur divorce dans les meilleurs délais. Bien qu’indépendants l’un de l’autre, ces représentants de la loi soient habitués à traiter plusieurs dossiers ensemble. Ce qui leur permettra de faire avancer rapidement l’affaire, et ce, sans lésiner sur les intérêts de chaque côté.

Avec l’avènement du web, quasiment presque tout peut désormais se faire sur Internet, même une procédure de divorce à l’amiable. Si vous effectuez celle-ci en ligne, vous cumulerez des économies non négligeables. Le cout d’un divorce pourra d’ailleurs être réduit de moitié en procédant par cette méthode. Celui-ci peut légèrement augmenter si les époux sont parents d’enfants mineurs et s’ils ont des biens à partager.

Ajouter à ce cout les honoraires du notaire

Si le couple dispose d’un ensemble de biens à partager, il doit inévitablement passer devant un notaire. Ce dernier procédera à la liquidation du régime matrimonial (biens meubles, immeubles, crédits, dettes…). L’intervention de ce représentant légal moyenne un certain montant. En général, la taxation de cet acte est évaluée en fonction de la valeur du bien à partager. Toutefois, les notaires sont astreints à respecter un barème national. Pour rappel, le divorce à l’amiable doit faire l’objet d’une convention mentionnant l’approbation et le consentement des deux parties sur les termes de leur rupture, incluant la garde des enfants, la prestation compensatoire et la pension alimentaire. Cette convention sera ensuite déposée chez le notaire qui réalisera son enregistrement au rang de ses minutes. C’est uniquement après cela que le divorce peut prendre effet. Cet enregistrement a aussi un prix, faisant ainsi augmenter le cout divorce. Pour minimiser les dépenses, il serait préférable de choisir un même notaire pour réaliser la liquidation du régime matrimonial et l’enregistrement de la convention de divorce.

Quels sont les différents modes de garde des enfants ?
Que faire quand on veut divorcer à l’amiable et que l’on est propriétaire d’un bien immobilier ?